Karine Martins

  • 1887, en France. Gabriel Voltz travaille pour l'Ordre de la Saint-Vehme, une puissante confrérie occulte qui traque les Égarés, ces humains qu'un maléfice a transformés en créatures diaboliques. Sa mission le conduit dans un village de Bretagne frappé par une série de meurtres particulièrement atroces. Voltz est, bien malgré lui, accompagné de Rose dans cette enquête. Une adolescente têtue et encombrante qui en sait déjà beaucoup trop...

  • Ce jour de novembre et cette vieille brasserie parisienne sont une date et un lieu particuliers où se retrouvent chaque année Angèle et Damien. Un rendez-vous très singulier, car Angèle n'a aucun souvenir de cet homme qui l'observe quelques tables plus loin. Il n'est pour elle un inconnu parmi d'autres. Pourtant, cela fait seize ans qu'il la rejoint dans cet endroit, à chacun de ses anniversaires, sans jamais reprendre contact avec cette jeune femme de 22 ans qu'il a connue alors qu'elle était âgée de 4 ans. Seulement, le destin est parfois un incorrigible farceur. D'autant plus lorsque l'on est un vampire âgé de 400 ans refusant de tirer un trait sur une vie et des sentiments humains. Mais comment prétendre être un homme comme les autres quand les spectres de son passé peuvent resurgir à tout moment, que derrière les lumières de l'une des plus belles capitales du monde se cachent des ennemis qui crient vengeance ?

  • Ceux qui ne peuvent pas mourir t.2 ; l'affaire Prométheus Nouv.

    Paris, 1889. Tandis que l'Exposition universelle bat son plein, ses promoteurs sont assassinés les uns après les autres. Sorti des geôles de la Sainte-Vehme, Gabriel Voltz est missionné par la Confrérie pour enquêter. Il retrouve l'intrépide Rose, et Grégoire, leur complice. Qui peut être à l'origine de crimes aussi barbares ? Des créatures surnaturelles qui peuplent le Paris sous-terrain aux indigènes exhibés à l'exposition coloniale, les coupables potentiels ne manquent pas...

  • Cet ouvrage s'adresse aux étudiants de Master enseignement 1er degré préparant le concours de recrutement de professeur des écoles.
    Il propose aux candidats une préparation complète à l'épreuve "Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable" en fournissant tous les outils nécessaires pour réussir cet oral :


    La présentation et la méthodologie de l'épreuve ;les fiches connaissances sur le système éducatif, organisées en fonction du référentiel paru au bulletin officiel ;des conseils pratiques pour bien se préparer et réussir l'épreuve ;Des sujets corrigés et analysés du concours 2011.

  • Ancré dans la tradition française, le temps du repas est un moment de plaisir et de convivialité. Pour garantir aux consommateurs une offre diversifiée de produits de qualité, dont le niveau de performance sanitaire, environnementale et sociale est envié à l'étranger, le gouvernement français oeuvre au quotidien pour une politique publique de l'alimentation. Celle-ci est basée sur une approche d'évaluation des risques, mais également sur une approche sociétale et sociologique des sujets abordés. Les décisionnaires s'appuient notamment sur les Avis du Conseil national de l'alimentation (CNA), positionné depuis 1985 comme un véritable parlement de l'alimentation. Le CNA est un lieu unique de rencontre où dialoguent associations de consommateurs, représentants des producteurs, des artisans, des industriels, des distributeurs et des restaurateurs, scientifiques, représentants de ministères (agriculture, santé, économie, écologie), etc. OEuvre collective, résultant de la participation des membres d'un groupe de concertation du CNA et du secrétariat interministériel, les 74 avis sont le résultat d'une concertation, préparent la production de textes réglementaires et nourrissent la réflexion préalable à la décision publique.
    À l'occasion de son 30eanniversaire, le Conseil national de l'alimentation a interviewé les acteurs qui ont fait son histoire. Certains ont pris la plume pour engager une relecture réflexive de leur expérience. D'autres, depuis leurs disciplines, ont rédigé un bilan théorique. Organisées autour d'une frise interactive, ces réflexions croisées repèrent ce qui fait patrimoine ainsi que la contribution du CNA aux politiques et actions publiques de l'alimentation.

  • Ancré dans la tradition française, le temps du repas est un moment de plaisir et de convivialité. Pour garantir aux consommateurs une offre diversifiée de produits de qualité, dont le niveau de performance sanitaire, environnementale et sociale est envié à l'étranger, le gouvernement français oeuvre au quotidien pour une politique publique de l'alimentation. Celle-ci est basée sur une approche d'évaluation des risques, mais également sur une approche sociétale et sociologique des sujets abordés. Les décisionnaires s'appuient notamment sur les Avis du Conseil national de l'alimentation (CNA), positionné depuis 1985 comme un véritable parlement de l'alimentation. Le CNA est un lieu unique de rencontre où dialoguent associations de consommateurs, représentants des producteurs, des artisans, des industriels, des distributeurs et des restaurateurs, scientifiques, représentants de ministères (agriculture, santé, économie, écologie), etc. OEuvre collective, résultant de la participation des membres d'un groupe de concertation du CNA et du secrétariat interministériel, les 74 avis sont le résultat d'une concertation, préparent la production de textes réglementaires et nourrissent la réflexion préalable à la décision publique.
    À l'occasion de son 30eanniversaire, le Conseil national de l'alimentation a interviewé les acteurs qui ont fait son histoire. Certains ont pris la plume pour engager une relecture réflexive de leur expérience. D'autres, depuis leurs disciplines, ont rédigé un bilan théorique. Organisées autour d'une frise interactive, ces réflexions croisées repèrent ce qui fait patrimoine ainsi que la contribution du CNA aux politiques et actions publiques de l'alimentation.

  • L'édition printanière des Cahiers de lecture de L'Action nationale fait la part belle aux vies d'aventures et aux ouvrages biographiques qui les racontent. Parmi les recensions, on compte entre autres Mon voyage en Amérique de Kim Yaroshevskaya, l'interprète de Franfreluche, Idola St-Jean, l'insoumise, biographie de la pionnière de la lutte pour le droit de vote des femmes, par Marie Lavoie et Michèle Stanton-Jean et Denis-Benjamin Viger, un patriote face au Canada-Uni de Martin Lavallée. Ce numéro se penche aussi sur deux bandes dessinées à saveur politique : Automne rouge par André-Philippe Côté et Richard Vallerand et 1792 à main levée, publiée par l'Assemblée nationale du Québec. Le lecteur y découvrira également plusieurs essais sur le Québec qui bouge... ou pas, ainsi que l'éditorial de Robert Laplante qui invite les imprimeurs à contribuer au rayonnement des ouvrages primés, que ce soit par les libraires, les collégiens ou autres.

  • La collection « Je prépare » fournit aux candidats les outils indispensables à la réussite aux concours de l´enseignement.Vous êtes candidat à un concours de recrutement de l´Éducation nationale ?Cet ouvrage a pour objectif

empty